La mini: du rêve au plan!

Vivre en mini, en premier, ça se rêve.
Pas mal comme n’importe quoi, en fait. Rêver donne à notre tête le temps de s’habituer à une idée et la liberté de tout modifier, comme on veut, quand on veut. L’imagination est pas mal le meilleur outil pour commencer tous vos projets!

MAIS, toujours est-il que le rêve ne se met pas toujours bien sur papier… et que pour qu’il devienne vrai, il doit cesser de vivre que dans l’esprit. Il y a environ un mois, nous avons décidé que le rêve prenait de plus en plus des formes précises et que nous étions prêts à mettre en forme notre projet. Il y avait longtemps que je n’avais pas fait ça, vraiment. M’asseoir à une table, devant une feuille blanche, et y bâtir un monde, qui se peut et que j’ai envie de voir devenir vrai. C’est un moment excitant et vertigineux à la fois. Rêver fait beaucoup moins peur que de faire basculer notre imaginaire dans la réalité. Et pourtant, c’est tellement grisant (et enrichissant!) de le faire!

hipsterlogogenerator_1490706611565.png

Toute cette belle introduction pour vous dire que, même si, aujourd’hui, ce dont je veux réellement vous parler, c’est le pourquoi du comment des premiers pas d’un projet de mini maison, peu importe ce qui vous trotte dans la tête, allez-y! Faite de vous même un passeur de  (vos) rêves dans le réel!

mini.jpgQuestions de mini, du rêve à la liste…

Penser une mini maison!

Alors, quand on pense à une toute nouvelle construction pour vivre et, qu’en plus, celle-ci sera toute petite, il est important de bien la penser. De quoi avons-nous besoin? Qui sommes-nous? Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux, qui embellit notre quotidien? Que voulons-nous autour de nous, tout le temps, partout?

Voici donc, pour vous inspirer, une mini-démo de ce à quoi peuvent ressembler les premiers jets d’une mise en forme d’un rêve… de mini maison! 🙂 Cette étape est cruciale, que vous vouliez la construire vous-même ou la faire construire par des gens plus expérimentés!

17571385_10210201573093820_318859276_o.jpgDe la mini inspiration glanée en voyage…

Les dimensions: Une mini maison, c’est petit, mais il y a tout de même une petite marge de manœuvre dans les dimensions. Par exemple, nous pensons en ce moment la nôtre en 8′ 6″ x 22′, donc 210 p.c. (pour celles et ceux à qui ça ne dit rien, c’est à peu près 20 m2)

Le budget: Pour l’instant, au Québec du moins, les mini maisons sur roues ne peuvent pas être subventionnées par une hypothèque, parce qu’elles ne sont pas considérées comme des maisons… Alors il faut être imaginatifs (et économes!) et bien s’informer pour déterminer notre budget. (On en reparlera, promis! 😉 )

Le délai: Dans combien de temps prévoyez-vous mener votre projet à terme? C’est une étape importante pour prévoir la planification et la construction, mais aussi… votre propre préparation! Car à moins que vous reveniez d’un très long voyage et ne possédiez plus que le contenu de votre sac à dos, il y a des chances que vous soyez dans notre situation ou une semblable, même si, comme nous, vous tendez déjà à posséder peu. Des choses en double, inutilisées (encore!), des électros qui ne rentreront pas dans votre mini! Il faut penser à tout ça, et ça demande du temps 😉

Vos besoins: Finalement, probablement la chose la plus importante, surtout si vous n’êtes pas seuls dans le projet (et la plus agréable à imaginer!) Pour vous donner une petite idée de ce à quoi cela peut ressembler, voici une parcelle de notre liste à nous. Nous avons trouvé utile de procéder par « pièces », parce que bien qu’elles ne soient pas nécessairement séparées, tout doit être là!

La salle à vivre:
* tout le nécessaire pour accueillir un chat, deux humains et, parfois, d’autres humains aussi
* de la place pour des vinyles, parce que, c’est très, très importants pour nous
* de quoi mettre nos choses quand nous rentrons de l’extérieur
* de la place pour manger
* de la place pour faire du yoga
* de quoi s’asseoir, être confortable, lire, écrire, jouer…

La cuisine:
* des grands comptoirs, des deux côtés, pour pouvoir cuisiner facilement à deux
* un four, un petit frigo
* du rangement visibles et invisibles
* etc…

La salle de bain:
* une toilette (au compost!)
* une douche
* un peu de rangement, et de la place pour mettre notre linge

La chambre:
* de la lumière
* un matelas queen
* de quoi placer quelques livres
* etc…

La fameuse toilette au compost qui a finit de nous convaincre sur cette option…

Voilà! Ça vous donne une petite idée, bien que ce ne soit pas tout à fait complet (il faut bien que je me garde quelques secrets! 😉 ) C’est le moment de se poser toute sorte de questions: voulons-nous une machine à laver? avons-nous besoin d’un four complet? et le frigo? et de la place pour recevoir des gens à dormir? à manger?….

Toutes ces questions, pour s’assurer (et se rassurer!), que oui, on peut faire petit et être exigeant. Vivre en mini, ce n’est pour moi pas un compromis, mais une façon de vivre comme on le veut vraiment!

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas! 🙂 Et promis, je vous tiens au courant de ce qui arrive dans les prochains mois… parce que la mise en forme, ce n’est que la première étape!!

Et vous, vous avez besoin de quoi, pour vivre?


 Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!

ps: en avril, mai et juin, je vais participer à l’Écho-défi d’Échos Verts, 3 mois pour découvrir les plantes et leurs bienfaits. Ce sera l’occasion pour moi de commencer à me mouiller un peu et de vous parler d’herboristerie!
Pour les inscriptions, parce qu’il y aura plein de beaux articles, c’est par ici: inscription à l’Écho-défi 3 mois pour découvrir les plantes et leurs bienfaits
On se retrouve début avril pour s’en parler un peu plus! 🙂

Publicités

Nouvelles nouvelles!

Bon  début de soirée, en direct de Montréal, du soleil et de la chaleur plein le corps de ces derniers jours qui ont fait du bien!

Aujourd’hui, un article un peu plus long, pour celles et ceux qui me suivent un peu depuis longtemps (mais les nouveaux, vous êtes aussi fuullll bienvenue!). Je sais que le dernier article n’était pas des plus joyeux, il m’a fait du bien à écrire, comme si mettre des mots met un point, ou au moins une virgule, à la tristesse.
Et puis, ce n’est vraiment pas tout, plein de petites choses (et de plus grandes!) excitantes s’en viennent ici et je n’ai pas l’intention de vous tenir loin de tout ça! Vous êtes prêts?

Projet mini maison…

Et oui, si vous êtes ici, c’est qu’il y a un grand projet d’un mini endroit qui sera notre refuge, notre maison! Et bien, sachez que le projet avance! On s’entoure peu à peu des bonnes personnes pour le voir naître et le tout tant à se concrétiser pour l’été 2018… Alors oui, vous lirez pas mal là-dessus dans la prochaine année. Habiter dans une mini-maison, ça se prépare! Je crois que le processus est déjà bien enclenché, mais il me semble rester mille et une petites choses à faire et plusieurs d’entre elles qui pourraient être utiles à tous ceux et celles qui ont envie de vivre en plus petit, même si ce n’est pas dans une tiny house! Et je prends encore du temps pour rêver de cet endroit, odeur de vinyle, petit cocon pour le dodo, plein de lumière, peut-être une fenêtre d’où on voit la Lune, les étoiles… Je vous réserve un article bientôt, bientôt que là-dessus!

En attendant, allez voir, si le cœur vous en dit, la fantastique vidéo d‘Exploring Alternatives, où il présente une autre mini maison de Ma maison logique, cette entreprise kamouraskoise de construction écologique et durable dont je vous reparlerai aussi (j’ai tant de choses à vous dire, hihi!)

15275738_347114515680947_2865631712086327296_n(1)

Herboristerie…

Entre les livres et le projet de mini maison, je continue de lire sur les plantes. Malgré l’hiver, malgré la neige partout et le printemps qui n’ait pas tout à fait là encore, je fais vivre l’été à travers les mots et les livres. Et je trépigne d’impatience à l’idée de voir, bientôt, les premières pousses, les premières feuilles de pissenlit. Les épinards de mer, les petits poids. La terre qui dégèle, les pousse de sapin, la préparation de mes petites graines, le basilic en pot, l’aide aux ami.e.s qui ont les jardins, la place pour faire pousser, mais à qui il manque les connaissance. La venue du printemps me donne des papillons dans le ventre et j’ai des frissons en rêvant du moment où je vais poser le dernier point de mon dernier examen, pour prendre la route vers les contrés des têtes de violons, des chanterelles et des bolets.

Bon, vous avez compris, les plantes m’ont suivies à Montréal et prennent de plus en plus de place dans ma vie. Je prévois une petite série exploratoire des plantes au printemps! C’est le moment de me dire s’il y a des plantes qui vous intriguent, que vous avez envie d’apprivoiser! Ce sera un plaisir de vous y aider 🙂

17267611_1693637794267065_4099105581732724736_n(1)

Et la vie!

Et tout le reste! Les soubresauts, les études, les sourires, les larmes, les mots, le yoga, l’envie de lire, d’écrire, de chanter, de hurler parfois. J’aime vous parler de tout ça aussi, et je n’ai pas l’intention d’arrêter. Aujourd’hui, une toute belle surprise m’attendait, une autre nomination au Liebster Award (gentiment rebatisé Lobster par Audrey et Juliette) du blog Ma vie écolo. Pour finir ce petit article, j’ai eu envie de répondre à leur 11 questions, en mode un peu doux et avec une envie d’échange et de partage.

Plein de douceur sucrée au goût de camomille!
À bientôt,

K. xxxx

————-

Quelle a été ta première pensée, ce matin ?
Pas vraiment une pensée, plutôt une sensation. Un petit bisous volé par un boulanger partant au travail. Un réveil juste un peu, juste comme il faut, juste parfait pour mieux me rendormir.

Que fais-tu dans la vie ?
Difficile question! Je rêve, beaucoup. C’est probablement mon principal travail. Et à temps perdu, j’étudie la littérature, je deviens herboriste, je tricote, cuisine,  flatte mon chat, apprend à faire du pain, du kombucha, de la choucroute. Et il m’arrive de travailler dans une boulangerie, quand il me reste un peu de temps.

Qu’est-ce qui te rend fier ?
Lorsque j’arrive à profiter, réellement, pleinement, tellement, de la chaleur d’un lever de soleil. 

Qu’est-ce qui te fait vibrer ?
La posture de l’arbre, au yoga.
Mes mains, dans la terre.
Et des mots justes, qui surprennent au détour d’une page.

Quelle destination de vacances te fait rêver ?
Chez moi.
Et le Danemark, et la Norvège, et retourner au Népal. (et peut-être, aussi, l’Argentine)

Quel mangeur es-tu ?
Une mangeuse sucrée. Une mangeuse de couleur, une mangeuse de légumes.
Une mangeuse de vivant, aussi.

Quel dormeur es-tu ?
Une grosse dormeuse qui aime voir le lever du soleil.

De quoi as-tu honte ?
Est-ce que ça se dit vraiment ici? 😉

Si tu étais un animal, tu serais… ?
Un animal doux, peut-être. Et qui mange beaucoup de verdures. Une lapine, sûrement.

Raconte-nous ton rêve le plus bizarre.
Des monstres marins, qui envahissent la terre. Un rêve un peu flou, mais un peu toujours le même.

« Le blog : pour soi ou pour les autres ? »
J’ai une envie de dire pour moi, mais c’est vrai que c’est aussi pour les autres. La meilleure réponse est probablement pour nous. Pour qu’on grandisse, qu’on échange, qu’on fasse un monde un petit peu, beaucoup meilleur.

—–

 Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!

Inspiration #4: Tiny House Baluchon

Pour marquer mon court passage en France, voici pour vous, un lundi d’inspiration de Tiny en mode français!

hipsterlogogenerator_1477925819154

Il y a, ici, une compagnie de construction de mini maison qui serait probablement sur ma liste de « à contacter » si je vivais de ce bord-ci de l’océan. Elle se nomme Baluchon. Baluchon, c’est la réalisation, d’abord, de Laetitia, qui vit à Nantes et désigne des minis. Elle a avec elle toute une équipe et ce qu’ils réalisent et simplement magnifique.

laeLaetitia et sa tiny!

laetL’intérieur…

laetitet il y a même un bain!

En plus de la section sur l’entreprise, on retrouve sur le site de Baluchon le blog qu’a tenu Laetitia durant l’auto construction de sa tiny. Cet article des listes de ses besoins de vie, qu’elle a écrit avant de commencer les plans, m’inspire beaucoup présentement. Je crois bien m’en servir prochainement pour avoir quelque chose de tangible lorsque viendra le temps de réfléchir à l’espace de notre futur projet et d’en parler avec celles et ceux qui pourront nous aider à le concrétiser!

Dans le même ordre d’idée, cette section du site, truffée de conseils sur l’ordre de faire dans la construction d’une tiny me sera très probablement d’une grande aide dans les prochains temps!

lae1

Et, bien sûr, le site est aussi plein de magnifiques photos qui font plus que rêvées. Je vous en mets quelques unes ici, mais elles viennent toutes de leur site et je vous conseille plus que fortement d’aller y faire un tour si vous avez envie de plus !

Pour couronner le tout, Baluchon a aussi sa chaîne Youtube. L’histoire de Frédérique me donne bien, bien envie! Frédérique possède ma mini maison Baluchon préférée. Il s’agit de L’avonlea que voici:

laetitia1

laetiti

laetitia

Le site de Baluchon: www.tinyhouse-baluchon.fr
Leur chaîne Youtube: www.youtube.com/

Vous en connaissez, de belles initiatives françaises?

 Crédits photos: Baluchon

Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!

Inspiration #2: les minis maisons

Déjà mi-novembre et tellement, tellement de choses à vous raconter!! Mais il faut savoir commencer par le début et, avant de vous parler de projets de voyage (qui arrive vite, vite, vite!), je me disais qu’un article de base sur les minis-maisons pourrait bien vous aider à un peu mieux saisir le projet qui se cachera derrière ce blog. Vous êtes prêt.es?hipsterlogogenerator_1477925819154

Alors, alors, à quoi ça ressemble une mini maison?

Je crois que ça s’explique avec plein de termes techniques, de contraintes architecturales et de design, mais pour une première plongée dans ce monde, j’ai envie de vous apporter avec moi  petit à petit en vous montrant un peu, une mini maison, à quoi ça ressemble! On ira dans le technique plus tard! 😉

Voici donc: tout plein d’images de ces petits endroits de paradis! J’espère qu’elles vous inspireront autant que moi! 🙂

De l’extérieur, une mini maison, ça ressemble à…

ext2

ext3

ext4

ext5

ext6

Qui dit mini maisons, dit… mini cuisines!

cuisine

cuisine-3

cuisine-2

mais aussi, mini salles de bain: 

salle-de-bain

toilette-3

toillette-2

Et, puisque j’ai toujours tendance à garder le meilleur pour la fin:
qui dit mini maisons, dit lit en mezzanine 🙂

lit

lit2

lit6

 

Ça vous donne une petit peu une idée du rêve présent, de la recherche qui se fait, de ce qui me pousse à vous partager le projet! Si jamais vous voyez une mini maison de rêve, n’hésitez surtout pas à me la nommer dans les commentaires, je ne m’en lasse pas! 🙂

Et vous, il ressemble à quoi l’endroit où vous rêvez de vivre?

K.

Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!

Crédits photos: Decoist, The helter blog, Tetongravity, Appartment theraypy, Tumbleweed, Country living, Tiny house swoon