Mini-jardin: les Germinations

J’avais envie de vous parler de plantes d’intérieur. Parce que je le sais, on n’a pas toujours accès à l’extérieur, à mille plantes différentes, toutes à sentir, rencontrer, cueillir, respecter. La moitié de l’année, j’ai cette chance, l’autre moitié, je vis dans un appartement montréalais et l’accès au végétal est pas mal moins évident.

J’ai fait un peu le tour des plantes que j’aime bien avoir à l’intérieur: cactus, plantes grasses, aloès… pour finalement en venir à la conclusion que mes plantes préférées de toutes, mes verdures d’intérieur adorées, celles qui me donnent l’impression d’avoir du vert partout, de m’occuper d’un petit jardin 365 jours par années, ce sont les germinations. 

Elles poussent sur le bord d’un comptoir, dans l’ombre, la lumière, les sous-sol, les petits appartement aussi bien que les grands… Alors aucune excuse pour ne pas se lancer!

_DSC0610.JPG

Qu’est-ce que c’est?

Ce sont de petites graines de toutes sortes, que l’on fait germer dans un environnement humide. Après 2 à 8 jours environ, selon les graines utilisées, on obtient une belle verdure super nutritive qui a poussé… dans votre cuisine! Ensuite, on mange les petites pousses que l’on obtient. Si vous trouvez quelque chose de plus efficace-bio-végé-zérodéchet, vous me le direz! Pour ma part, c’est vraiment mon aliment chou-chou. J’adore avoir accès à cette verdure toute l’année. Et promis, ça ne prend que quelque minutes par jours, quelque minutes qui font du bien et donne l’impression de s’occuper de petits végétaux… comme au jardin!

Pourquoi manger des germinations?

En faisant tremper, puis germer les grains, des transformations s’opèrent, qui rendent les grains plus digestes et nutritifs. Le contact avec l’eau active les graines, les fait sortir de leur dormance. Elles transforment alors les éléments non digestes pour l’humain en éléments assimilables et bénéfiques. C’est pour cela qu’il est bon de faire tremper les légumineuses avant de les manger, entre autres. Sans cela, les grains nuisent à la digestion et peuvent causer des problèmes digestifs que nous avons probablement tous et toutes expérimenter!

Les germinations regorgent de vitamines (qui varient selon les sortes de germinations). Le trempage et la germination multiplient la teneur en vitamines des graines sèches. Pour vous dire, il y a, selon les germinations et les vitamines, jusqu’à 600% plus de vitamines dans la graine germée que dans la graine sèche.

La germination augmente aussi de beaucoup la teneur en protéine de la graine mangée,  comme quoi!

Les germinations sont aussi riches en enzymes. Les enzymes sont détruites avec la cuisson, alors, même si elles sont présentent dans plusieurs végétaux, elles ne sont pas toujours consommées en grande quantité. Manger des germinations (qui sont, le plus souvent, meilleures crues) augmente grandement l’apport en enzymes.

_DSC0625.JPG
Salade de printemps… germinations, trèfles et pissenlits.

Où trouver des graines à germer?

Elles s’achètent dans tous les magasins d’aliments naturels/bios. Vous les trouverez le plus souvent en sacs, malheureusement, mais elles se trouvent aussi en vrac dans certains magasins de vrac. Demandez-les! 😉 Et si jamais vous avez la chance d’avoir une cellule d’achat groupé NousRire près de chez vous, ils offrent la luzerne et un mélange de grains à germer. Ce sont ceux que j’utilise (donc ceux que vous pouvez voir sur les photos!). Et puis, si jamais vous n’avez vraiment accès qu’à des graines en sac, je vous suggère tout de même de vous lancer. Elles se multiplient tellement et sont une source on ne peut plus locale de nourriture une fois qu’elle se trouve dans votre cuisine que, selon moi, elles valent le sac de plastique! Mais après, c’est à vous de juger! 🙂 Et préférez des grains biologiques! Conservez ensuite vos graines dans un endroit frais et sec et elles devraient germer longtemps!

_DSC0645.JPG

Quoi faire pousser?

Après plusieurs expériences, je reviens vraiment pas mal tout le temps à la luzerne. C’est pour moi la plus accessible au goût et la plus versatile. J’en mets partout et ne m’en tanne jamais! Mais vous pouvez faire germer plein de choses et les expériences sont assez excitantes, alors expérimentez! 🙂

Dans les biscuits, pains et pâtisserie, j’aime beaucoup les germinations de seigle ou d’épeautre (suivre les mêmes indications que pour le seigle). Elles donnent un croquant juste Miam!

Je vous mets ici un petit tableau des temps de germination et de trempage pour plusieurs grains, vous pourrez voir ce qui vous intéresse!

germ

Graines germées: Mode d’emploi

Trempage
Il d’abord très important de faire tremper vos grains pour activer la germination. (voir le tableau ci-haut pour le temps nécessaire)

Germination
Une fois que vos graines ont bien trempé, vous pouvez les mettre dans un germoir, où, la solution pratico-économique que je vous propose: dans un pot Mason, avec un petit tissu filet et un élastique ou une corde. L’important, c’est que l’eau puisse s’écouler du bocal pour ne pas que l’eau stagne. Rincez ensuite vos graines deux fois par jour, matin et soir, et le tour est joué! Vous les verrez pousser, puis elles seront prêtes à manger. Cela prend habituellement de 2 à 8 jours, dépendant les graines et la température de votre maison. Rincez-les une dernière fois, puis conservez-les au réfrigérateur, le temps de les consommer.

** Note: vous verrez, sur les photos, que nous nous sommes amusés à concevoir un petit support à pot Mason avec des restants de bois et du bois de plage. Les pots mason se déposent aussi très bien simplement dans un petit bol qui recueille l’eau. Certain.es utilisent aussi un sèche-vaisselle… À vous de voir! **

_DSC0666Germinations… mes verdures zéro déchet favorites

_DSC0641.JPG
Bon appétit! 🙂

Qu’est-ce qui germent chez vous?

On se retrouve bientôt.

En attendant, si vous avez envie de faire connaissance avec une voix qui me plaît beaucoup, d’écouter une chanson du Québec et de voir quelques images du village où j’ai grandi (les premières images ont été filmées dans une rue que je connais bien!), rendez-vous par ici: Fulton Road//Bernard Adamus (reprise) – David Chamberland.

Plein d’amour germé,

K. xxxx


 Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!

Publicités