Compte à rebours

Une fin d’année. De la neige partout, pour l’occasion. Fin 2016, je reviens à la maison. Bye, bye, la France, les Pays-Bas, les changements de lits, les brillements de yeux qui n’arrivent à briller comme ça que devant l’inconnu.

Revenir à la maison en tempête de neige, me rappeler que c’est ici chez moi, parce que j’ai besoin de ce blanc, besoin de ce froid qui colle le nez et qui fait pleurer les yeux. La poudreuse partout autour.  Revenir à la maison et rire aux éclats, les sourcils pleins de neige, la tête duveteuse, bonne femme des neiges. Fin 2016 en tempête, le fleuve qui déborde oriente mes résolutions de 2017. Elles seront pleines de doux, pour contrer ce mal qui met à feu et à sang notre maison Terre.

Revenir à la maison et me remettre à avoir hâte de mon mini chez-moi, l’imaginer, là, plein de vie dans la tourmente, minuscule refuge pour tous mes rêves, tous mes projets, toutes mes douceurs. Revenir à la maison et me dire que 2017, même si elle s’annonce en tempête dans mon autour, sera doux, parce que j’en ai envie. Et que 2017 sera d’abord et avant tout un état d’esprit. Aimer, m’émerveiller , découvrir, apprendre, lire, herborister (oui, oui!), construire, écrire, rêver. Revenir à la maison et me rappeler pourquoi ce bout de terre salin est l’endroit que j’aime, l’endroit pour faire de moi ce que j’ai envie de devenir. Revenir à la maison et y trouver plaisir à poser mes bagages.

Dans le vol de retour, m’emplir de tout ce que 366 jours m’ont offert. Des rencontres par-delà les frontières, en personne ou à travers la toile, mais toujours pleines de sincérité et d’inspiration. Revenir à la maison et me redécouvrir funambule, à marcher sur des rebords de vie trop petits, défricheuse, à élargir ces rebords pour en faire de vrais chemins de vie. Devenir herbo-littéraire, puis boulangère, et yogiste à mes heures. 2016, pour essayer toutes sortes de nouvelles choses, 2016 pour comprendre que je suis une néophile, de celles et ceux qui carburent aux découvertes, à explorer mes limites. En rire aux éclats. 2016 pour me libérer, enfin, de cette inutile question de devoir se définir par une chose, une utilité. Faire exploser toutes les barrières.

2016, aussi, pour retrouver un réel plaisir à bloguer, ici, avec vous. Merci, merci, merci. Vous êtes des caramels pour mon coeur. Revenir à la maison est passer me poser ici, ce petit chez moi que j’aime et qui est un peu à vous aussi.

On se revoit en 2017.

K.

image

Publicités

9 commentaires sur « Compte à rebours »

  1. 2017, année pleine de jeunes pousses prometteuses ! Sème bien, écoute la terre qui résonne dans ton coeur, suis les embruns qui chantent à tes oreilles et ouvre toujours les yeux et les mains pour accueillir la vie.
    Bon réveillon et que 2017 soit un terreau fertile pour tes rêves 🙂

  2. Bonne année! « Vous etes des caramels pour mon coeur » est une expression absolument magnifique qui me donne des frissons tellement je la trouve vraie. Tes articles sont des caramels pour mon coeur, au plaisir de te lire encore en 2017!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s