Vers une vie en minuscule

Bienvenue dans ce nouveau monde, en minuscule.
Un monde que vous connaissez probablement déjà un peu si vous avez suivi les aventures d’un Kolibri, blog qui est devenu celui-ci. J’avais besoin d’un nouvel angle, d’un nouveau but. J’avais trop plein de nouveaux défis, de nouvelles idées et l’envie, toujours, de les partager avec vous.

En minuscule, c’est l’histoire d’une fille, d’un gars et d’un chat qui rêvent de vivre loin de la ville, sur un immense terrain, pour pouvoir y faire de la raquette, de la cueillette sauvage, de la culture, de l’herboristerie, de la boulangerie. C’est l’histoire d’un gars, d’une fille et d’un chat qui ont de grandes idées, mais qui rêvent de petits.

article-1

Dans les dernières années, j’ai tenté de donner, trier, débarrasser, ne plus faire de déchets, arrêter de manger de la viande, des produits animaux, du pas bio, du pas local. J’ai eu des hauts et des bas, mais je suis contente de ce que j’ai accompli, de la façon que j’ai de vivre maintenant. J’ai maintenant besoin d’un endroit pour me poser, pour mettre en oeuvre. J’ai besoin d’un endroit pour vivre, d’une terre avec qui partager, d’une terre à rendre vivante. J’ai besoin d’un endroit qui serait chez moi. C’est drôle à dire, peut-être, mais c’est ce qui se passe quand ça fait cinq ans qu’on déménage deux fois par année, que tout ce que l’on fait est éphémère, mais de chez éphémère de l’éphémère.

En minuscule, c’est moi qui veux devenir toute petite dans ce que je possède, dans l’impact négatif que j’ai sur la terre et à la fois moi qui veux devenir pleine et grande de tout ce qui n’est pas matériel: des idées, des rêves, des connaissances, de l’amour.

Ce rêve-là, il mijote en moi depuis six mois environ, depuis que j’ai quitté la ville au printemps. Puis, il y a un mois environ, mes tournoiements m’ont mené jusqu’ici: quelques images d, des gens géniaux qui vivent à quelques kilomètres de chez moi. La révélation de ce que je veux voir devenir ma vie. (Cliquez sur l’image pour la vidéo!)

mini-miason

Je vous invite donc à me suivre ici, un petit kolibri qui cherchera à se poser, un kolibri qui a envie de poursuivre sa route. J’ai envie de vous partager les aléas de ce grand projet, qui en est pour l’instant un de construction imaginaire et qui en deviendra bientôt un de construction réelle. En minuscule, ce sera notre chemin vers le minimaliste, ce qui a déjà été fait et ce qui se fera. Ce sera des façons, des idées pour vivre en se faisant petit.es, en acceptant que nous sommes minuscules. Ce sera des trucs zéro déchet et des recettes végétales, parce que quand même, c’est encore deux choses très importantes dans ma vie. Et ce sera des images de jardin, des mini-cours d’herboristerie, une réflexion sur la vie en dehors de la ville, au rythme des saisons. Et surtout, en minuscule, ce sera l’histoire de deux humains et d’un chat qui ont envie d’explorer des nouvelles avenues de vie, l’histoire d’une mini maison, si tout ce passe bien, de la pensée jusqu’à la réalisation, d’un mini rêve et de beaucoup d’amour.

En plus du blog, suivez l’aventure sur Instagram et Facebook!

Prenez votre temps pour explorer! J’ai laissé traîner ici quelques article d’un kolibri qui peuvent vous donner une idée de ce qui nous attend!

On se retrouve bientôt, bientôt!
K.

Crédits photos: ma maison logique

Publicités

12 commentaires sur « Vers une vie en minuscule »

  1. Voilà un bien bel avenir pour ce petit kolibri que je découvre. Je reviendrais visiter plus longuement mais l’idée me plaît ! Je tente aussi de contribuer à la réduction des déchets ! il m’en reste encore beaucoup mais la démarche est lancée!

  2. Ouf! Je pensais que tu avais disparu de la toile et cela me rendait un peu triste. J’ai profité du compte FB de mon cher et tendre pour voir si tu y avais posté des infos, et que vois-je : En minuscule !
    Quel magnifique nouvel espace, je suis bien heureuse de t’y relire 🙂 à très vite!

    1. Et non, et non! Et comme je ne maîtrise pas très bien tout le patatra d’informer tout le monde, je n’ai pas bien réussi, j’étais trop prise dans cet envie de créer ce nouveau petit monde! 🙂 Et puis, tout plein de choses qui se passent ici! J’ai d’ailleurs un petit quelque chose pour toi… que j’ai mis dans la mauvaise boîte, alors je ne peux même pas te l’envoyer! :p Je vais tenter de la récupérer bientôt! Merci pour tes mots 🙂 xx

  3. Bonjour !
    Je viens de tomber sur ton blog, et je le trouve très interessant !
    A la base, je cherchais comment faire coincider lapin avec zéro déchet, puis je suis tombée sur ton blog et j’y suis restée un moment.
    Je débute tout juste dans le projet zéro déchet, j’ai eu un déclic il y a un mois, en voyant une vidéo sur des gestes simple à faire pour protéger la planète (à notre échelle). Et du jour au lendemain, l’envie de tout changer !
    Bref, je trouve ça fascinant de pouvoir vivre dans d’aussi petits espaces. Le seul problème que j’aurai avec ça, c’est que je ne pourrais plus trop inviter mes amis et famille ! Parfois, on fait des repas à 10 voire plus, et je me verrai mal les inviter dans ce genre de maison. Comment faîtes vous ?
    Vous n’invitez plus personne ? :/ (Je précise que j’habite dans une région où il ne fait bon que 2/3 mois par an, et donc les repas à l’extérieur c’est quasi impossible le reste du temps)

    Bonne journée !

    Aurélie

    1. Bonjour Aurélie!

      Merci pour ton petit mot qui me rappelle que cet espace Internet n’a pas été mis à jour depuis un bon moment! 😉 Je prépare un nouveau projet qui prend pas mal le dessus sur celui-ci, mais la mini-maison est toujours d’actualité! Et pour dire vrai, ton message arrive à un drôle de moment, alors que nous sommes tout juste en plein coeur de la construction et que la mini prend forme! Alors il y a plein de questions auxquelles je ne peux pas répondre encore, même si on se les ai posées nous-mêmes! Nous avons tout vécu du processus « d’avant », la vie avec elle commencera bientôt!

      Mais nous nous sommes posé la question au moment de choisir cette maison, et nous nous sommes dits à quel point nous aimions particulièrement recevoir des gens, mais peu à la fois. J’aime les têtes à tête, les trios, l’intime. Et je crois que c’est pour cette raison que cette grandeur de maison me convient autant! Et ici aussi, on a à peu près 3 mois d’été, mais j’aime imaginer que cet endroit sera un cocon duquel il faudra sortir pour aller à la rencontre de beaucoup de gens! Mais quand même, il y aura de la place pour que 3 (!!) personnes dorment confortablement dans la maison en plus de nous! 🙂

      Si tu as envie de suivre l’aventure, c’est présentement sur Instagram que je suis le plus présente et il y aura plein de nouvelles dans les prochains temps!!

      Et si tu as d’autres questions, n’hésite pas 🙂

  4. Oui, c’est vrai que j’ai vu que les commentaires dataient de 2016 ^^ merci de m’avoir répondu. J’essaierai de suivre un peu sur Instagram, je n’y suis pas inscrite, je trouve que je passe déjà beaucoup de temps sur facebook, alors j’essaierai d’y penser ^^
    Si on peut dormir à 5 dans ta maison, c’est qu’elle est déjà un peu plus grande que 10m2 non ?
    Et quand vous aurez des enfants (si vous en voulez) ce sera suffisant, vous pensez ?
    Quand je pense que les propriétaires à qui j’ai acheté ma maison, il y a un an, voulaient vendre parce qu’ils attendaient leur premier enfant… Alors que la maison fait 100m2 !!!
    En tout cas, je suis admirative…
    Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s