Tomber en amour (avec Lior Shoov)

Une envie subite de vous partager un coup de foudre.
Je reviens tout juste d’une petite église de Montréal,
d’une rencontre en-dehors des possibilités mondes.
Entre Israël, Montréal et la France.
Quelque part où l’humanité n’a pas de couleur, pas de langue, pas de nom,
quelque part où l’humanité n’a rien d’autre que les sourires pour se dire.

Avant d’aller plus loin, je ne vous fait pas languir plus longtemps,
voici, pour vous:

Tomber en amour, oui.
J’aime que l’art soit là pour ça: faire crier les coeurs.
Et elle. J’ai besoin de ces mots que je vous donne pour revenir sur ce qu’elle fait vivre.
Elle, dans une église, avec tous ses instruments qui ne sont d’abord que des objets à potentiels sonores, et qui deviennent, dans ses mains, des instruments de magie.
Parce que Lior Shoov, elle n’ensorcelle pas qu’avec un ukulélé, à quatre ou huits cordes.
Non, elle fait chanter tuyau, jouets d’enfant, harmonica, hang et vie.
Tout ce qu’elle touche semble devenir instrument.

Et elle-même est toute musique.
De sa voix à son corps, tout y passe, tout a potentiel de devenir beauté.

Et il y a ses mots,
qui font vibrer les cordes sensibles de mon existence,
de la nôtre.
Se retrouver au bord des larmes, un dimanche après-midi, juste en vivant un petit moment avec elle, ç’a de quoi renverser le coeur.
Elle a une voix qui sait porter le fébrile, qui sait dire les vibrations du coeur.
Tantôt harmonieuse et douce, elle nous a aussi offert des cris déchirants, qui touchaient justes, si justes que c’en était presque douloureux.
Tout ça, en laissant une grande place à l’inspiration du moment, à l’improvisation.
Et oui, un spectacle unique à chaque fois, qui écoute le monde et qui lui donne à écouter. À vivre aussi.

lior shoov

Mes mots ne savent pas assez bien dire,
ces vidéos ne le sauront pas non-plus,
mais déjà, j’espère qu’ils seront suffisants pour vous donner envie d’aller à sa rencontre, quand elle passera près de chez vous.
N’hésitez pas, surtout, ne soyez pas timides.
Et puis, bande de chanceuxSEs, elle vit maintenant en France, alors elle a plus de chance de venir à votre rencontre (puisque vous êtes presque toutEs françaisEs!) que de revenir ici dans les prochains temps.
Restez à l’affût, surtout.

Sur Facebook
Son site

———-
Encore vous parler de culture, oui, vous avez bien vu.
Je ne sais pas trop quelle direction donner à ce blogue,
je m’excuse s’il prend des sens qui vous perdent,
je suis un peu perdue aussi, alors ça va.
Et en ce moment, c’est l’art qui me fait du bien, alors c’est ce dont j’ai envie de vous parler.
Plein de douceur,
K.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s